Attractions

Objectifs Touristiques

La Porte du baiserLa Colonne sans finLa Table du silenceLa bibliothèque départementale «Christian Tell»Le théâtre dramatique «Elvira Godeanu»La maison commémorative «Ecaterina Teodoroiu»Le musée départemental «Alexandru Ştefulescu»Le Musée d'ArtLa Statue de Tudor VladimirescuLa Statue du général Gheorghe MagheruLe Buste d'Alexandru ŞtefulescuLe Mausolée d’Ecaterina Teodoroiu


La Porte du baiser – est l’espace qui fait la transition vers un autre monde. Le symbole du baiser sur les deux piliers de la porte pourrait être perçu comme l’œil intérieur. Le travail est fait de travertin Banpotoc, ayant 5,13 m de haut, 6,45 m de long et 1,69 m de large.


La Colonne sans fin – est un véritable «témoignage spirituel» du grand artiste, un véritable Axis Mundi, conçu comme si à soutenir la voûte du ciel, étant considéré par Sidney Geist comme «l’apogée de l’art moderne.» Haut de 29,33 m, elle se compose de 17 modules rhombiques de fer. Les modules de 1,80 m de hauteur et environ 860 kg sont montés sur un axe en acier noyé dans une fondation en béton avec une largeur de 5 m.


La Table du silence – est le symbole du repas qui précède l’affrontement des combattants. Construite en travertin, elle a les dimensions suivantes: le plateau a un diamètre de 2,15 m et une épaisseur de 0,43 m, le pied a un diamètre de 2 m et une épaisseur de 0,45 m. Initialement, les 12 chaises placées autour d’elle étaient beaucoup plus près de la table et disposées deux par deux.


La bibliothèque départementale «Christian Tell» – rue Eroilor, est l’un des espaces importants pour la promotion de la culture, la formation intellectuelle et l’éducation continue de Târgu Jiu et de Gorj. La bibliothèque départementale organise en collaboration avec d’autres institutions des événements majeurs, à caractère national ou interdépartemental.


Le théâtre dramatique «Elvira Godeanu» – établi le 6 juin 1993, est d’une importance particulière parce qu’il offre au public cet espace culturel exceptionnel dans lequel se développe le mouvement théâtral et où sont formées des générations futures de comédiens, adeptes d’Elvira Godeanu. Du 26 octobre 2002, le théâtre dispose d’une nouvelle salle moderne où sont organisées des saisons théâtrales appréciées par le public, des festivals de théâtre et d’autres manifestations culturelles.


La maison commémorative «Ecaterina Teodoroiu» – est dans le quartier Vădeni, sur DN 66 Târgu Jiu- Petroşani. La maison où est née Ecaterina Teodoroiu (1894-1917) a été construite en 1884 par ses parents et dispose de deux chambres: un salon avec cheminée et une chambre à coucher. C’est en face de la maison et sur le côté ouest que se trouve le porche. Jusqu’à 1945, la maison a été habitée par les membres de la famille, et depuis 1959, après la restauration, elle est devenue une maison commémorative. Des photographies, des documents et des objets du sous-lieutenant Ecaterina Teodoroiu sont exposés recréant fidèlement l’atmosphère dans laquelle «l’héroïne de Jiu» a vécu.


Le musée départemental «Alexandru Ştefulescu» – a été fondé le 16 juillet 1894 à l’initiative des érudits de l’époque, y compris Alexandru Ştefulescu, Iuliu Moisil et Aurel Diaconovici. Le musée comprend des sections d’ethnographie, d’archéologie, d’histoire, de numismatique, d’objets religieux, de sciences naturelles et a le siège dans le Palais administratif de cette période-là, situé dans la rue Genève. Le musée a plus de 24.000 objets relatifs à l’histoire du Gorj, rassemblés, analysés et traités parmi d’autres par l’historien Alexandru Ştefulescu. Il comprend également à l’intérieur une gallérie des figures de Gorj, depuis le XVIe siècle.


Le Musée d’Art – situé dans le parc central de la ville offre à ses visiteurs des peintures et des œuvres d’artistes locaux, des objets d’art religieux et des sculptures.


La Statue de Tudor Vladimirescu – est située dans le parc qui se trouve devant le lycée national «Tudor Vladimirescu» et c’est l’œuvre du sculpteur C. Bălăcescu et a été élevée en novembre 1898 par un groupe d’étudiants de Gorj, ayant comme président honoraire l’historien Grigore Tocilescu.


La Statue du général Gheorghe Magheru – a été dévoilée le 7 octobre 1972, et c’est l’œuvre du sculpteur V. Năstăsescu, située près de l’intersection des rues Eroilor et Gheorghe Magheru, là où était la maison du patriote révolutionnaire.


Le Buste d’Alexandru Ştefulescu – l’œuvre du sculpteur Vasile Blendea a été dévoilé en 1937. Alexandru Ştefulescu (1856-1910), enseignant; inspecteur d’école, journaliste, archéologue et numismate, était un animateur célèbre de la vie culturelle de la ville, en contribuant par ses écrits à la compréhension du passé de Gorj.

Le Mausolée d’Ecaterina Teodoroiu – sarcophage orné de bas-reliefs en pierre, a été construit en 1935, sur la Place du Palais Aministratif par Miliţa Petraşcu, l’élève de Constantin Brâncuşi pour abriter les restes de l’héroïne de Jiu.
Le 22 janvier 1979, dans le quartier CAM, a été dévoilée la Statue d’Ecaterina Teodoroiu réalisée par Iulia Oniţă.

Bâtiments Patrimoniaux

Le Palais AdministratifLa Mairie de Târgu JiuLa maison Cornea BrăiloiuLa maison Vasile MoangăLa Maison du commandant suprême Dumitru MălădrescuLa Maison de Barbu GănescuLa Maison Joseph KeberLa fontaine SâmboteanuLa Cathédrale L’Église «Les saints Voiévodes»L’Église des Saints-Apôtres Pierre et PaulL’Église Saint-Nicolas


Le Palais Administratif (à présent le siège de la Préfecture et du Conseil Départemental), a été initialement un espace dédié à la Mairie. La construction a commencé le 22 août 1898 et la réception partielle des travaux a eu lieu le 9 mai 1900, la pièce de résistance étant l’impressionnante salle de réunion de style mauresque. Les travaux ont été finalisés en 1904 par l’installation de l’horloge. Depuis la création du département de Gorj en 1968, de nouveaux espaces ont été ajoutés au corps central du bâtiment de la Mairie (dont les ailes ont été détruites) pour le siège politico-administratif.


La Mairie de Târgu Jiu (No. 19, boulevard Constantin Brâncuşi) est un bâtiment important qui impressionne par le style architectonique et la grandeur et a été construit le 11 juillet 1932 comme maison de l’apprentissage.


La maison Cornea Brăiloiu a été construite en 1710, à Vădeni et est un monument historique de style «brâncovenesc» à l’intérieur duquel il y a une église.


La maison Vasile Moangă (rue Siret) construite vers 1770 a été la propriété de Vasile Moangă, l’ami de Tudor Vladimirescu auquel le chef de la révolution a avoué le plan de la révolution de janvier 1821 organisé avec ses Pandours.


La Maison du commandant suprême Dumitru Mălădrescu située dans la rue Tudor Vladimirescu, no. 36 est une des maisons les plus anciennes et les plus intéressantes en termes d’architecture. Elle a une histoire riche qui rappelle de la diplomatie (les boyards et les chefs) et de la cruauté (après la défaite de la Révolution de 1821, les Turcs ont fait des tas de têtes des Pandours qu’ils avaient tués).


La Maison de Barbu Gănescu près du Palais Administratif (l’actuel palais) représente un monument de vieille architecture de Gorj du XVIIIème siècle. C’est dans cette maison que Constantin Brâncuşi a été accueilli, entre les années 1937 – 1938, lorsqu’il a commencé à travailler à l’Ensemble Monumental «La Voie des Héros».


La Maison Joseph Keber est située dans la rue 11 juin 1848 et abrite une collection de peintures et une bibliothèque d’art étant considérée comme un monument architectural.


La fontaine Sâmboteanu est située près du Château d’Eau et a été construite à la fin du XVIIIème siècle, par l’intendant de Gorj, Ianache Sâmboteanu, étant l’endroit d’approvisionnement en eau potable de la ville.


La Cathédrale (L’Église «Les saints Voiévodes» ou L’Église des Commerçants) – Place de la Victoire, a été construite depuis 1748 par les commerçants de la ville (les fondateurs importants étant Radu Sârbu et Dobre Cupeţu) sur le site de l’ancienne cathédrale qui avait été construite en 1717. La peinture extérieure se distingue par les visages des prophètes et a été restaurée entre 1933-1940 par le peintre renommé Iosif Keber.


L’Église des Saints-Apôtres Pierre et Paul dans rue Eroilor a été construite entre 1929-1938 sur le site d’une ancienne église (datant du XVIIIème siècle), sur l’axe de l’Ensemble monumental dédié aux héros par le grand artiste Constantin Brâncuşi.


L’Église Saint-Nicolas, rue 11 juin 1848, a été construite au XVIIIème siècle par l’archiprêtre Andrei Schevofilax dans le style architectural byzantin. Comme dans le cas de la Cathédrale, le peintre Iosif Keber a contribué à la restauration de l’extérieur de l’église en 1980.

Le potentiel touristique naturel de Gorj

Le relief de Gorj présente une harmonie et une beauté rares qui attirent l’attention de tous les voyageurs. Dans le nord se lèvent les montagnes Godeanu, Vâlcan et Parâng, avec le sommet Parângul Mare -2519 m, dont les terres descendent progressivement dans les dépressions Souscarpates. Les plus spectaculaires objectifs touristiques naturels sont les quais et les grottes situées dans la partie sud des Carpates, au contact avec les Souscarpates.

 
Potentiel touristique anthropique de Târgu Jiu

D’autres attractions dans le département de Gorj:
  • La Statue des frères Buzeşti – Crasna
  • La fabrique de chocolat – Crasna
  • L’église «Saint-Jean-Baptiste» – Novaci
  • Le Musée des croix- Mãceşu
  • Le Musée de la civilisation montagnarde – Rânca
Potentiel touristique anthropique de Târgu Jiu

La ville a pris son nom de la rivière Jiu qui le traverse, d’abord connu comme foire hebdomadaire tenue sur les rives du Jiu qui s’organise, même aujourd’hui, chaque jeudi. Elle est d’abord mentionnée comme la Foire du Jiu il y a 600 ans et comme ville il y a 400 ans. Le Parc public a été créé en 1856 sur la rive gauche du Jiu.