La Caravane Docuart revient à Târgu Jiu avec des films d’exception

La Caravane Docuart annonce les villes et les films de la 4 ème édition
L’Association pour le film documentaire roumain Docuart organise dans la période des mois Mars – Juin 2017, la 4 –ème édition de la Caravane Docuart, dans le cadre du quelle elles sont annoncées les projections à Brașov, Cluj-Napoca, Timișoara, Satu Mare, Gherla, Târgu Jiu, Arad et Vălenii de Munte.
La Caravane représente une extension du festival Docuart de Bucarest (BDF), dans le cadre duquel on est extraite une sélection de film que le projet les fait connues au public des cinéphiles dans plusieurs villes du pays. En 2017, l’événement ajoute des destinations nouvelles sur la carte, ayant le but d’apporter le film documentaire roumain dans les zones où le phénomène cinématographique est presque inexistant.
Les productions écrites sur liste de la Caravane appartiennent des jeunes roumains metteurs en scène et des autres consacrés, la majoritè primés au Festival Docuart 2016. Dans cette sélection on distingue l’âme jeune et la vision des cinéphils depuis le commencement. De cet segment on fait partie les films 10:34 to Belgrade (R. Ioana Grigore), Stories in Tea Cups (R. Mirona Radu), Perfection is Forever (R. Mara Trifu) ou Capoeira, La danse de la liberté (R. Rista Enxhi). Quelques unes sont des coproductions avec la Grande Bretagne, la Chine, et la Serbie et qui atirrent des thèmes sociales, politiques et philosophiques.
La liste des filmes continue par Proiecționistult, un documentaire hybride dans la régie de Norbert Fodor, Ultimul căldărar (R. Cosmin Bumbuț și Elena Stancu) –un film sur le metier perdu, prému pour la meilleure image à BDF 2016, Imagini din Vis (R. Sorin Luca) – le ganant du grand trophé Docuart pour „ la conte d’un personage comme un monde”, Angela (R. Botond Pusok) –un fragment de vie dans le milieu d’une minorité, 100 de movile par lequel le metteur en scène Max Ciorbă propose un voyage antropologique par la musique roumaine d’aujourd’hui, Doar o răsuflare (R. Monica Lăzurean-Gorgan) – un film de l’amour et de la croyance – et Un film mai puțin vesel, mai mult trist, poetic și sfătos (R. Cornel Mihalache) projeté dans la section „Variations des hommes et des lieux”, pour la première fois au Festival Docuart 2016.
„La selection des films de cette édition forment un colage des réalités qui sont vaguement ou peu connues, des réalités vers lesquelles nous voulons attirer les regards et les esprits des hommes. La Caravane Docuart a l’intention de faire mieux connu le charme des documentaires vifs et complets, tel comme nous les avons apperçus dans l’édition de festival qui est passé ”, dit Daniela Apostol, le président de l’association Docuart.
Outre les projections ils seront aussi présents les réalisatuers des films pour les sessions des questions et des réponses avec le public. Ce projet a comme but la vulgarisation et l’encouragement de la production de documentaire roumain, en stimulant tant les metteurs en scène que les spectateurs dans le déroulement de l’événement.
La Caravane Docuart est co-financée par le Centre National de la Cinématographie (CNC) et l’Administration du Fond Culturel National (AFCN).
L’acces à la Caravane est libre!