Les Colloques de Brâncuși à Târgu -Jiu: „Brâncuşi l’éternel”

La contribution géniale apportée par Constantin Brâncuși à la régénération du langage et de la vision plastique dans la sculpture moderne (à partir des années 1907, quand il crée à Paris le Baiser) est un fait à l’unanimité reconnu.

Son influence a été forcement ressentie pas seulement dans la sculpture moderne et contemporaine, mais en général dans lart et larchitecture des XX-XXI-ème siècles, tel comme il est considéré aujourdhui.

Comme un hommage apporté au créateur de la sculpture moderne, aux 60 années depuis   sa meurt, à Târgu Jiu ils seront déroulés plusieurs événements culturels-artistiques sous le générique d’une ample manifestation annuelle „Les Colloques de Brâncuşi”, nommée cette fois „Brâncuşi l’éternel”. Les organisateurs sont le Centre de Recherche, Documentation et Promotion „Constantin Brâncuşi”, la Mairie et le Conseil Local du Municipe de Târgu Jiu, le Centre National d’Information et Promotion Touristique „Constantin Brâncuşi”, le Musée Départemental de Gorj „Alexandru Ştefulescu”, la Section de Târgu Jiu de l’Union des Artistes Plastiques de la Roumanie, en partenariat avec l’Université „Constantin Brâncuşi” et le Lycée d’Art „Constantin Brăiloiu”.

L’événement s’ouvre sur la date de 15 mars 2017 (à 10.00 heures), par le film „Brâncuşi”, réalisé pendant les années de 1996 par Cornel Mihalache, au Cinéma „Sergiu Nicolaescu”. Dans le même jour, aux Galeries Municipales d’Art, on aura lieu, à 17.00 heures, l’exposition „Le Dessein Post-Brâncuşi”(Où présente le critique d’art Pavel Șușanu) et à 18.00 heures, le lancement des livres comme „Brâncuşi” par Ana Calina Garaş et „Coada dracului – Cartea înstrăinării” par Bata Marianov.

Dans la date de 16 mars de 2017 (à 10.00 heures), le critique d’art Pavel Șușanu soutiendra la conférence „Constantin Brâncuşi – la nécessité de fonder à Târgu Jiu un Musée d’Art Moderne”.

Elle sera suivie (à 11.00 heures) par un débat présenté dans la salle de conférence de l’Université „Constantin Brâncuşi” (Le Camping des étudiants de „Debarcader”). Le débat aura le but de présenter le stade du projet d’aménagement et de modernisation de l’ensemble de Brâncuși, le dossier UNESCO et la nécessité de fonder le Musée National d’Art Moderne (il participe le monsieur Ionuț Vulpescu, le ministre de la culture, des autorités publics locales, des parlementaires, des membres du conseil scientifique du Centre de Recherche, Documentation et Promotion „Constantin Brâncuşi”, des critiques et des historiens d’art, des hommes de culture).  Le débat sera suivi par la visite de l’Ensemble Monumental „La Voie des Héros” et des possibles localités pour l’emplacement du Musée d’Art Moderne „Constantin Brâncuşi”.

Dans l’après-midi du même jour (à 14.00 heures), il aura lieu dans le Jardin Public, entre La Porte du Baiser et La Table du Silence, le vernissage de l’exposition „Brâncușiana des enfants” (qui sera présentée par Daria Haidău, la directrice du Lycée d’Art „Constantin Brăiloiu”).

À l’Université „Constantin Brâncuşi” (Le Camping des étudiants de „Debarcader”), à 14.30 heures, va être lancé le livre „ Les documents des archives nationales des départements de  Gorj et de Dolj concernant l’Ensemble sculptural de Brâncuşi de Târgu-Jiu”, coordonné par le doctorant Sorin Lory Buliga et Adina Andrițoiu, les conseillers dans le cadre du Centre „Brâncuşi” (présenté par dr. S. L. Buliga).

La manifestation va finir par le vernissage de l’exposition „Versant aleatoriu” (à 18.00 heures) du sculpteur Nicolae Fleissig, au Musée Départemental de Gorj „Alexandru Ştefulescu” (présentée par le critique d’art Pavel Şuşară).